Vitry Champs Fleuris

48 logements et locaux d'activités

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage OPHLM de Vitry-sur-Seine

Maîtrise d’œuvre Gaëtan Le Penhuel & Associés (Mandataires), Tech Ingénierie (BET TCE), Martin & Guiheneuf (Économiste)

Programme Construction de 48 logements sociaux et 250 m² d’activités à RDC

Localisation Champs Fleuris, Vitry (94)

Surface de plancher 4 750 m²

Budget 6.5 M €

HQE THPE 2005 Cref -20%, Certification H&E, Profil A

Date de livraison 2012

Équipe projet Laëtitia Biabaut

Photos Sergio Grazia

Entreprise générale COLAS IDF

Cette opération de logements locatifs fait partie du projet global de renouvellement urbain de la ZAC Concorde Stalingrad à Vitry sur Seine. Situé entre la RN 305 et le flanc des coteaux, l’îlot Champs Fleuris agit comme un trait d’union entre deux dimensions urbaines.

 

Les 48 logements sont repartis en 2 entités distinctes : 24 logements dans un immeuble collectif à R+7, qui assure un front bâti sur le boulevard Stalingrad, au Nord Est du site, les 24 autres logements se développent en cœur d’îlot en géométries fragmentées de plots allant du RDC au R+3. Un accès central depuis le boulevard, sous le bâtiment collectif soulevé, dessert l’ensemble de l’opération, et se poursuit sous la forme d’une venelle centrale ; le cœur d’îlot, surélevé de 90cm, se laisse apercevoir depuis le boulevard à travers un filtre en verre coloré.

 

Nous avons installé une stratégie végétale précise sur le site compte tenu de la présence du parking en sous-sol, sur toute la surface de la parcelle : des jardins privés et jardinières arborés ponctuent la venelle, véritable colonne vertébrale du projet, et jouent le rôle de filtre végétal. L’immeuble à R+7 propose 5 étages courants composés de 5 logements, dont 4 bénéficient d’une double orientation. En attique, des duplex T5, telles des maisonnées sur le toit, sont en retrait par rapport à l’alignement, et bénéficient ainsi de belles terrasses sur la ville.

 

Au sud, la façade du collectif se caractérise par des balcons filants animés de panneaux mobiles permettant de jouer sur l’intimité des logements et les apports solaires. Le cœur d’îlot arbore une échelle plus dense d’habitat intermédiaire, où chacun bénéficie de larges espaces extérieurs : les typologies alternent entre des logements avec accès privatif directement depuis la venelle, et des logements semi‐collectifs offrant des logements atypiques, en duplex et triplex, avec des séjours au‐dessus des chambres bénéficiant de larges terrasses.

 

Les façades, isolées par l’extérieur, sont traitées avec deux bardages de qualité qui se répondent : l’un lisse en aluzinc, l’autre plié, et laqué sombre. Un jeu de cadres et panneaux métalliques coulissants permet de dissimuler la rationalité des étages courants sur le boulevard.

 

Au rez‐de‐chaussée, le béton brut revêtu d’une lasure anti‐graffiti assure une pérennité des ouvrages sur la voie publique ; en cœur d’îlot, le béton matricé allié au végétal révèle une matérialité authentique contrastant avec les bardages métalliques.

©2019 by Gaëtan Le Penhuel Architectes & Associés G.L. Atelier Design

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

23, rue de Cléry 75002 Paris

archi@lepenhuel.net